L'interview


Cécile VIGNES et Michel VINCENT

Cécile VIGNES, quel est votre parcours au sein du CESER Paca ?

J’ai été nommée membre conseillère au sein du CESER Paca pour la première fois et dans cette mandature en tant que représentante de la Fédération des Parents d’Elèves de l’Enseignement public. Je suis membre du 3ème collège et participe aux travaux de quatre commissions : « Lycées, Patrimoines & Investissements régionaux » , « Formation professionnelle & Apprentissage », « Enseignements supérieur, Recherche, Innovation », « Relations internationales, Europe, Euro-région ».

J’ai été rapporteure de deux avis en séances plénières : « Schéma régional de l’enseignement supérieur et de la recherche-2014 » et « Le Décrochage scolaire en PACA-2017 ».

Actuellement je travaille sur une auto-saisine relative à « Erasmus+ » dont je suis également rapporteure.           

 

Cécile VIGNES, comment évaluez-vous la prise en compte des travaux de votre commission par l'Exécutif ?

Le travail de réflexion que nous menons sur du long terme, les personnes de qualité que nous auditionnons, issues du monde associatif, professionnel ou politique, les rapports que nous rédigeons et les préconisations que nous formulons n’ont pu qu’intéresser tous les élus du nouvel exécutif régional installé en 2016.

A partir des problématiques dont nous nous saisissons, ou de celles dont on nous charge, nous apportons le regard de la Société civile pour éclairer la prise de décisions et pour orienter les choix.

Nous prenons le "pouls" des différents acteurs concernés au sein de nos territoires et nous établissons un diagnostic large et non exhaustif des besoins et des manques. Pour cela, nous nous appuyons sur ces auditions d’experts -techniques ou d’usage- mais également sur des données objectives –études, rapports, enquêtes, etc-.  

A partir d’un processus long et minutieux, nous recensons les bonnes pratiques et nous mettons en valeur les modèles à développer. Avec ce travail d’analyse et documenté, nous apportons aussi nos réflexions de représentants de la société civile. Nous pouvons alors produire un rapport complet et nous formulons des propositions à l’intention de l’Exécutif Régional.

Au sein de la commission Lycée, nous avons toujours mis l’accent sur la défense des familles et l’intérêt des élèves afin d’améliorer leurs conditions d’accueil, de déplacement, et d’hébergement. Le logement en internat des lycéens et apprentis (auto-saisine de 2015), est un outil dans la lutte contre le décrochage scolaire (auto-saisine de 2017) comme dans la réduction des inégalités.

J’ai régulièrement entendu que nos rapports et avis sont lus et appréciés mais pour ce qui me concerne, j’émets le vœux d’être informée plus précisément, et de façon plus formelle, de l’impact que peuvent avoir ces avis et préconisations sur les décisions de l’Exécutif dans sa politique éducative. Si mon rôle de représentation des citoyens au sein du CESER Paca est de se saisir de problématiques, de participer à un état des lieux, de réfléchir, d’analyser les situations, de proposer des pistes, voire des solutions, je pense qu’il est indispensable que nous ayons en retour, non seulement un « accusé de réception » de nos travaux, mais également un échange plus régulier sur le ressenti des élus de l’Exécutif en charge des domaines couverts par nos commissions sectorielles.

          

Cécile VIGNES, comment percevez-vous l'influence des parents d'élèves que vous représentez dans la politique régionale actuelle ?

Les prérogatives des parents, via leurs représentants, sont définies dans les textes de loi : ils sont membres à part entière de la Communauté éducative. Ce sont les porte-paroles des familles au sein des établissements, et les interlocuteurs des institutions et des collectivités territoriales dans la société. Les parents d’élèves ont un rôle important au sein des établissements scolaires car ils intègrent, au travers des associations de parents d’élèves, les différentes instances de pilotage et d’échanges au sein des lycées : Conseil d’administration, Conseil de classe, Conseil de discipline, etc…

Ils y représentent les parents de l’établissement scolaire et sont la courroie de transmission nécessaire entre l’administration et les familles dont ils défendent les intérêts.

Aussi, je me réjouis de voir à l’ordre du jour de l’actuel Ministre de l’Education nationale, M. Blanquer, la possible généralisation d’un dispositif expérimental d’accompagnement des familles, que Présidente régionale j’ai particulièrement défendu en 2010 : la Mallette des Parents (dispositif lancé par M. Blanquer lorsqu’il était Directeur général de l’Enseignement Scolaire).

Les parents PEEP ont été aussi les premiers à participer à un conseil d’administration de lycée (1907 au Lycée Thiers à Marseille et 1906 à Paris). Nous avons donc un long passé de militants. Même si les réponses à nos interrogations sont plus ou moins rapides –ou satisfaisantes- de la part des institutionnels, quand nous nous mobilisons, nous sommes écoutés, ce qui souvent fait avancer les choses pour régler les conflits. C’est ce que nous avons fait par exemple, en demandant –études, enquêtes, et argumentaires à l’appui que nous avons fournis- la construction du Lycée de La Fourragère à Marseille ; ce « combat » a été mené par tous les membres du conseil d’administration de l’ancien Lycée Michelet où nous avons créé le premier Comité de Pilotage d’un lycée. Bel exemple de cohésion totale des membres de la communauté éducative autour d’un projet !

 

Michel VINCENT, quel est votre parcours au sein du CESER Paca ?

En 2007 j’ai été désigné par la FCPE (Fédération des Conseils de Parents d’Elèves) pour un premier mandat durant lequel j’ai notamment été rapporteur d’un avis sur "l’Impact des métiers du sport sur les territoires de PACA". En 2013 j’ai débuté mon second mandat et j’ai été très enthousiasmé par la confiance des conseillers du CESER Paca lorsqu’ils m’ont désigné à la Présidence de la commission Lycées, Patrimoine et Investissements régionaux.

 

Michel VINCENT, comment évaluez-vous la prise en compte des travaux de votre commission par l'Exécutif ?

Durant cette mandature, cette commission a tenté à la fois de permettre à ces membres de se forger une culture commune sur les sujets éducatifs de compétence régionale, mais aussi d’émettre des propositions concrètes et constructives à l’encontre des décideurs régionaux.

Cette commission a, durant la mandature, réalisée deux études approfondies qui font, je pense, référence sur les sujets abordés : l’une sur le "Logement des lycéens et apprentis dans les internats des lycées de notre région", l’autre sur "Le décrochage scolaire en région Paca".

Il est vrai que malgré l’importance de ces travaux, leur traduction en acte politique et budgétaire est souvent complexe et difficile à palper.

Nous sommes tous conscients que la crédibilité des propositions de la société civile organisée ne passe pas que par leur traduction en actes politiques ou budgétaires, elle passe aussi par une meilleure connaissance et appropriation par le grand public sur tous nos territoires.

 

Michel VINCENT, comment percevez-vous l'influence des parents d'élèves que vous représentez dans la politique régionale actuelle ?

Et il est tout autant complexe de mesurer l’influence réelle que nous pouvons avoir sur les politiques régionales. Le temps de la coéducation que les parents d’élèves appellent de leurs vœux n’est pas encore arrivé, et nous restons les « parents » pauvres de la concertation et des prises de décision en matière éducative. Pourtant les sujets de compétence régionale sont nombreux : carte des formations, construction des lycées, restauration, internats, transports scolaires … et devraient permettre une large concertation entre les décideurs politiques et les représentants des usagers.

Faire vivre cette coéducation devrait être un enjeu majeur partagé par tous les acteurs de communauté éducative car la relation avec les familles reste un atout majeur de la réussite des jeunes.

 

Photos Jocelyn DEMEURS

           

Le CESER PACA

Institution de la République chargée d'éclairer les décideurs régionaux

Le CESER est une institution de la République présente dans chaque région de France. Il est chargé d'éclairer les décideurs régionaux, au premier rang desquels le Conseil régional, sur le développement d'une stratégie territoriale efficace par une vision...

Lire la suite
© 2017 Mentions légales | Réalisé par l'agence www.disperati.fr