La vie des commissions


Tourisme

Le tourisme n’est pas une balade de tout repos

Bilan de mandature avec Raoul HADOU, président sortant de la commission

 

Comment s’est organisée la vie de la commission Tourisme ?
Sur la durée de cette mandature, nous avons participé à environ 70 réunions dont 60% en visite dans tous les départements et nous avons rencontré sur leur terrain les acteurs locaux. Les nombreuses visites de terrain ont été fort enrichissantes, à la rencontre des acteurs toujours compétents et passionnés. Dès sa mise en place, lors de sa première réunion, la commission s’est donc fixée un certain nombre d’objectifs et de règles : fixer la durée maximale des études à une année ; favoriser l’alternance des collèges pour la fonction de rapporteur ; privilégier la fonction de rapporteur aux membres de la commission qui n’ont pas une responsabilité dans l’organisation du CESER pour plus les impliquer, aller à la rencontre des acteurs sur “leur terrain” pour chaque sujet, avec une visite systématique de tous les départements… voilà les quelques règles pour optimiser nos rendus et préconisations.

 

Comment la commission s’est–elle saisie des différents sujets ?
En ce qui concerne les travaux à mettre en avant au cours de la mandature, la commission Tourisme a réalisé trois études : une sur le tourisme de croisière maritime, une sur le tourisme de croisière fluviale et enfin une sur la valorisation des savoir-faire industriels. Toutes ont été réalisées dans le cadre d’auto-saisines. Ce qui prouve l’importance de la possibilité de s’autosaisir d’un sujet puisque c’est par cette voie que peuvent s’exprimer les conseillers, dont la diversité permet de relayer la réalité des préoccupations du territoire. Nous avons reçu des professionnels qui avaient des éléments concrets à nous faire partager et ils ont été déterminants car enrichis par les connaissances et pratiques d’un certain nombre de conseillers.

 

Quel lien la commission a-t-elle développé avec l’Institution régionale ?
En ce qui concerne les relations avec les élus, pour notre commission et pour les deux mandatures, ceux-ci ont toujours répondu présent à chaque sollicitation. Peut-être pourrait-il y avoir une fois par an une commission mixte afin d’échanger sur les études en cours et de faciliter l’appropriation (connaissance par les élus Région des travaux de la commission) ? Les relations avec le Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur ont été satisfaisantes, on ne peut que se satisfaire de leur présence chaque fois que de besoin des élus et chefs de service s’en est fait ressentir. Les échanges ont toujours été constructifs. Même si nous n’avons officiellement eu qu’une saisine sur cette mandature, des pistes nous ont été indiquées, et nous avons fait le travail dans le cadre d’auto-saisines.

 

Quel devenir pour le CESER ?
Les études doivent être développées dans le cadre d’un rapport exposant la situation et les réflexions des personnes auditionnées ainsi que celles des membres de la commission. De ce rapport devra être extrait un avis sous une forme concise, précise et attractive, lequel devra être diffusé au sein des réseaux professionnels, associatifs, syndicaux etc. Ensuite, les élus locaux seront destinataires d’une liste des études afin de leur permettre de s’approprier les bonnes informations et les recommandations émises qu’ils jugeraient utiles à leur commune, leur métropole, leur territoire… Il serait déjà bien de consolider la fonction de conseil, il faut viser la complémentarité en alimentant les élus Région de données fiables et objectives ! Il faudrait valoriser le CESER vers le public non avisé : il est nécessaire qu’il connaisse mieux son rôle, ses objectifs, sa composition, son utilité, ce qui facilitera sa reconnaissance en tant qu’acteur des politiques régionales.
 
Quels sujets pour la prochaine mandature ?
Les sujets sont nombreux, le champ de la commission très vaste ! Mais la composition très diverse et les compétences des membres de la commission devraient permettre l’émergence des sujets qui valoriseront le mieux, eu égard à l’actualité, notre tourisme régional riche et divers.

 

Le CESER PACA

Institution de la République chargée d'éclairer les décideurs régionaux

Le CESER est une institution de la République présente dans chaque région de France. Il est chargé d'éclairer les décideurs régionaux, au premier rang desquels le Conseil régional, sur le développement d'une stratégie territoriale efficace par une vision...

Lire la suite
© 2018 Mentions légales | Réalisé par l'agence www.disperati.fr